Un cercle de femmes dédiés aux mamans, quésaco?

Copie de Copie de Story fête des pères nude formes abstraites

Un cercle de femme dédié aux mamans ? Mais qu’est-ce que c’est ? Pourquoi ? Comment ? Faut-il avoir des connaissances particulières ? Des croyances particulières ? Que va-t-on y vivre ?

Voici quelques questions qui m’ont été posées concernant le cercle de femmes dédié aux mamans que j’organise dès septembre.

De tout temps, les femmes se sont regroupées pour partager entre elles, leur histoire, leurs peurs, leurs doutes, leurs vécus, etc. que cela soit à la cuisine, autour d’un thé, dans une moon lodge, peu importe. Chaque groupe de femmes le faisait à sa façon en fonction de sa culture. Cela fait seulement quelques dizaines d’années que cela ne se fait plus dans notre monde occidental.

Je pense qu’aujourd’hui plus que jamais il est important de revenir à ce partage, ce partage qui crée le lien, ce partage qui nous permet d’être membre d’un groupe, ce partage qui développe l’acceptation de l’autre et la solidarité. Dans une société très individualiste, nous rencontrons de plus en plus de problématique tel que la dépression, le burnout professionnel, le burnout parental, la dépression postpartum. Tout cela n’arrive pas pour rien ! Dans une société où la performance et la concurrence est mis en avant, il est parfois difficile de trouver sa place, difficile de tisser des liens, difficile de s’entraider.

Découvrir ces cercles de femmes m’a beaucoup aidé sur mon chemin. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai à cœur de les offrir à d’autres femmes.

J’ai décidé de regroupe vos questions et d’y répondre ci-dessous…

 

Pourquoi as-tu créé un cercle de femmes dédié aux mamans ?

Cela fait plusieurs années que j’anime des groupes de paroles et participe à des groupes de paroles. Mais il me manquait qqch que je n’arrivais pas à nommer. Lorsque j’ai testé les cercles de femmes, j’ai compris que c’était cela dont j’avais besoin. Un espace accueillant. Un espace où je me sens en sécurité. Un espace où j’ai ma place. Un espace où je peux me poser, me déposer de façon vraie et authentique sans que des commentaires soient faits, sans que des conseils soient donnés, sans que des jugements soient prononcés. Un espace où le respect et la bienveillance priment. Depuis que j’ai découvert les cercles de femmes, je n’ai plus arrêté d’en faire et ça m’a beaucoup aidé sur mon chemin. C’est tout naturellement que j’ai décidé de me former pour devenir facilitatrice de cercles de femmes.

Que fait-on dans un cercle de femmes ?

On parle et on parle et on parle… Je rigole… Quoi que ce n’est pas si faux… On parle de soi, on apprend à s’écouter. On accueille la parole de l’autre. On apprend à l’écouter. On tisse des liens. Certaines femmes pleurent, d’autres rigolent, d’autres encore vivent leur colère. C’est un temps où la parole est libre, un temps durant lequel on peut déposer le masque social que nous portons tous pour raconter notre vraie histoire, pour vivre pleinement ce qui vibre en nous.

Pourquoi y participer ?

Pour prendre soin de soi, prendre soin de la maman que l’on est, prendre soin de la femme que l’on est… Il y a encore beaucoup de sujets qui sont tabous, beaucoup de sujets dont on ne parle pas, parce que ça ne se fait pas. Il y a aussi tous ces sujets où l’on n’ose pas expliquer ce que l’on vit réellement, car la société nous a tellement répété que c’était merveilleux, qu’il est difficile de dire le contraire…

J’ai une maman un jour qui m’a dit qu’elle avait eu à plusieurs reprises envie de mettre son fils dans son four tellement qu’elle était à bout. Ça, c’est la réalité… Il y a tant d’amour lorsqu’on est maman, mais aussi des jours très difficiles. Les cercles sont là pour accueillir le bon et le moins bon. Et en parlant du moins bon, en parlant de toutes ces sentiments dits « négatifs » qui nous traversent, en parlant de nos difficultés, on s’allège ! On n’est pas seule, on n’est plus seule ! C’est normal de ressentir tout cela ! C’est normal qu’être maman c’est difficile certains jours ! Plus besoin d’essayer d’atteindre un idéal vendu par la société, car on prend conscience que cet idéal n’est qu’un idéal… On peut enfin revenir à soi et mener sa maternité telle qui est juste pour nous, à notre propre rythme…

Quelle est ta place dans le cercle ?

Je suis facilitatrice de cercle, cela signifie que je suis garante du cadre. Je vérifie que les règles soient respectées afin que tout le monde puisse se sentir bien et en sécurité. Mise à part cela, je suis une maman comme vous et comme vous je partage mon histoire. Comme vous j’accueille les histoires des autres. Je suis une participante du cercle. Et non, je ne suis pas une thérapeute. Je peux si nécessaire vous aiguiller vers des thérapeutes, mais je ne suis pas une thérapeute, de ce fait, je ne vais pas vous dire quoi faire, comment faire et quand le faire. Ce n’est pas ma place !

Quelle est ta formation ?

Assistante sociale de formation, pendant trois ans, j’ai été formée à la relation d’aide, à écouter l’autre, à recevoir la parole de l’autre, etc. Puis 5 ans après la fin de ma formation, j’ai ressenti le besoin de reprendre une formation continue pour animer des groupes de paroles auprès d’un ethnopsychiatre. Et cet été, j’ai décidé de me former en tant que facilitatrice de femmes auprès d’une psychologue clinicienne. Entre deux, j’ai participé à des supervisions et j’ai poursuivi mon travail sur moi.

Le cercle de femmes, une thérapie ?

Non, le cercle de femmes n’est pas une thérapie. Ça peut être un premier pas vers une thérapie. Ça peut être un soutien pour une maman. Ça peut aider à y voir plus claire dans sa vie, à déposer des fardeaux. Mais non, ce n’est pas une thérapie !

A qui déconseillerais-tu le cercle ?

Aux mamans qui ne désirent pas s’exprimer, ni entendre les histoires des autres.

Faut-il avoir des croyances particulières pour participer à un cercle ?

Non aucune croyance particulière. Le cercle de femmes est juste une rencontre entre femmes qui ouvre un espace pour poser, déposer la parole. Rien de plus.

Voilà déjà les premières réponses que je peux donner. Si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les poser. C’est avec plaisir que je te répondrai !

Sur ce, je te dis à bientôt !

Aurélie

Laisser un commentaire