Ensemble…

Plus j’ai avancé dans ma vie, plus le groupe a pris une place importante. Dernièrement, une amie m’a demandé qu’est-ce qui m’éclate dans ma vie au niveau professionnel et personnel. Ce matin, alors que je m’accordais un temps pour moi, cette question est revenue et ma réponse fut le groupe… créer de groupes, vivre dans un groupe, voir les liens se créaient entre les personnes, prendre conscience du groupe qui m’entoure, prendre conscience que nous vivons dans un tout, me relier à ce tout, apprendre de ce tout…

Nous entendons souvent que nous sommes tous reliés. Je peux comprendre que cela peut agacer certaines personnes. Croire et intégrer cette croyance dans notre vie a pour conséquence que nous prenons conscience que nos actes, nos comportements, ce que nous sommes impactent l’autre, impactent notre famille, impactent nos voisins, impactent nos descendants, impactent l’humanité. Cela peut sembler une lourde responsabilité ou une sacrée prise de tête. Alors il peut être plus facile de faire comme si nous étions seuls, comme si nous pouvions agir à notre guise et que cela n’aura pas d’impact. Mais cela n’est pas le cas !

La réalité est que nous sommes tous reliés. Prenons un peu de recul… Ce que nos arrières grands-parents ont vécu nous influence encore aujourd’hui. Certains fonctionnements de la société, certaines de nos croyances viennent d’eux, voir de plus loin. Alors si nous ressentons encore cet impact, pourquoi nos comportements d’aujourd’hui n’auraient pas une influence sur nos proches ? sur nos voisins ? sur demain ? sur nos descendants ? sur l’humanité ?

Une maman qui cherche a créé un groupe « Shine Mama ! Shine ! » dans sa région a été surprise de voir ses amies lui répondre qu’elles ne voyaient pas l’utilité de réfléchir sur leur rôle de maman, alors que le « problème » est le comportement de leurs enfants. Il n’est pas toujours facile de prendre conscience de cet impact que nous avons sur nos enfants et pourtant le changement ne peut commencer que par soi. Remettre l’entier de la responsabilité sur l’autre, sur ses enfants, c’est rejeté sa propre responsabilité. C’est ne pas assumer, ne pas reconnaître l’impact que nous pouvons avoir sur l’autre. C’est refusé de vivre en conscience ce lien qui nous unit tous.

C’est le moment où vous vous demandez peut-être qu’est-ce que cela à avoir avec mon envie de créer des groupes, de vivre en groupe, etc… Travailler en groupe, c’est prendre conscience de cette reliance qui existe dans notre humanité. Travailler en groupe, c’est laisser place aux résonnances qui peuvent naître en nous grâce à l’histoire de l’autre. Travailler en groupe, c’est accepter que notre partage peut apporter un bout de réponse à l’autre. Travailler en groupe, c’est permettre au lien qui nous unit de prendre forme et de briller afin de nous soutenir sur le chemin qui nous ramène toujours un peu plus à nous-même, à notre essence, à ce qui vibre en nous, à notre cœur, à notre âme, à vous de choisir comment vous désirez appeler cela…

Alors oui, pour moi le groupe a pris une grande place dans ma vie. Cela ne signifie pas que je n’ai pas besoin par moment de me retrouver seule. Mais juste que le groupe est devenu un moyen, un outil pour grandir, pour évoluer. Le groupe est devenu un soutien. Le groupe m’ouvre, me connecte toujours plus à mon cœur. C’est pour cela que j’ai eu besoin de créer « Shine Mama ! Shine ! » sous forme de groupe…

A bientôt !

Aurélie

Laisser un commentaire